comment planter des poteaux de cloture

Posted by

Planter des poteaux de clôture est un travail facile pouvant être effectué par soi-même sans l’aide d’un professionnel. En revanche, avant de décider d’effectuer le travail, vous devez avoir à votre disposition au moins une pelle ou une tarière, celle-ci vous sera utile afin de creuser les trous de poteaux. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous détaillerons dans cet article toutes les étapes à suivre pour la plantation des poteaux de clôture.

Où installer les poteaux de clôture ?

Un piquet ou un poteau de clôture peut être installé dans du béton comme dans la terre. La méthode dans la terre peut être adaptée si la terre est compacte. De toute façon, c’est l’installation dans du béton qui est la plus concrète. Elle est plus adaptée à un sol sableux, très mou ou boueux. Bref, pour une installation dans la terre ou dans des graviers, le travail doit se faire en 5 étapes, notamment : choisir le piquet de clôture, protéger le bois contre l’humidité, creuser le trou, poser le piquer dans le trou et faire une petite motte. Par contre, pour la méthode dans du béton, le travail se fait en 7 étapes. Dans ces étapes, vous avez à préparer les piquets, à creuser un trou large, à ajouter une couche de graviers, à caler les piquets, à préparer le béton, à faire une motte avec le béton et à seller l’espace entre le piquet et le béton.

La plantation des poteaux de clôture dans la terre

Comme nous l’avons vu plus haut, la plantation des poteaux de clôture dans la terre se fait en 5 étapes dont la première étape consiste à choisir le piquet de clôture. En effet, il faut choisir un piquet résistant qui peut être des piquets faits entièrement de duramen résistant ou des bois autoclave composé d’une couche externe d’aubier. Puis, sachant que les extrémités sciées du piquet sont vulnérables à l’eau, il faut de ce fait protéger le bois contre l’humidité. C’est une étape facultative, cependant utile si vous souhaitez préserver la robustesse de vos poteaux. Après cela, creusez le trou qui accueillera le poteau. La profondeur de ce trou doit être équivaut à un eu plus d’un tiers de la longueur totale du piquet. Ultérieurement, avant de mettre le piquet dans le trou, il faut d’abord y mettre du gravier. Pour finir, vous n’avez qu’à faire une petite motte. Cela consiste à mettre de la terre autour du pied du poteau.

La plantation des poteaux de clôture dans du béton

Contrairement à la plantation des poteaux de clôture dans la terre, la plantation des poteaux de clôture dans du béton est beaucoup compliqué. Elle demande encore la préparation du béton et pour le trou, il faut qu’il soit beaucoup plus large. En effet, pour un piquet classique de 10 cm, dans la plantation des poteaux dans du béton, celui-ci nécessite une base en béton d’environ 30 cm de diamètre. Ainsi, la profondeur du trou à creuser est équivaut à un tiers de la longueur du piquet plus une dizaine de centimètres pour le lit de graviers.