isolation comment faire

Posted by

Etre à l’abri des aléas de l’extérieur tout en économisant de l’énergie, qui n’en rêve pas ? Avec l’isolation, on peut non seulement protéger l’intérieur de la maison contre les influences (thermique et acoustique) de l’extérieur quelque soit la saison, mais aussi et surtout réduire notre consommation d’énergie et donc baisser la facture. Que ce soit avec un mur existant, un mur en rénovation ou une nouvelle construction, il est toujours possible d’envisager une isolation. Afin de vous informer sur tout ce qu’il faut savoir pour faire une isolation, soyez attentif à ces quelques conseils !

Choisir un bon isolant

En vérité, c’est une tâche un peu compliquée de faire un comparatif d’isolant parce que tout dépend de votre logement. Il existe divers types d’isolants classifiés par famille, à savoir : des isolants minéraux, naturels, synthétique, minces, … De ce fait, la seule comparaison que l’on peut effectuer est au niveau du prix. En outre, les isolants naturels (lièges, fibres de bois, chanvres, fibres de lin, laine de mouton, fibres de coco, plume de canard, laine de coton, la paille, l’ouate de cellulose,…) sont réputés inefficaces pour la protection d’une habitation.

Le meilleur moyen de bien choisir son matériau isolant et de se référer aux critères suivants : connaitre son coefficient de productivité thermique, sa résistance thermique et sa certification. Le coefficient de productivité thermique montre la qualité de chaleur. Donc, plus ce coefficient est petit, plus le matériau est isolant. Quant à la résistance thermique, elle exprime la performance thermique du matériau. Plus elle est grande, plus le matériau est isolant. Et ne n’opter jamais pour un produit non certifié.

Quand et où poser un isolant ?

Selon des études, 30% de la chaleur peut se perdre à travers la toiture et 7 à 10% par un plancher non isolé. Mais ne négligeons pas les murs parce que ce sont aussi et surtout des points clés pour assurer une bonne isolation, et ils peuvent vous faire jusqu’à 25% de pertes thermiques.

L’isolation du toit peut se faire en trois façons : poser un écran de sous-toiture, une membrane hydro-régulant ou une isolation extérieur sous une vêture. Pour le sol, l’isolation la plus courante (pour une maison neuve) est la pose en rapporté sous dalle qui est réaliser après le coulage du dalle. Ou on peut aussi disposé l’isolant sous le plancher bas. Mais si votre plancher est accessible par le dessous (pour une maison déjà existante), on peut y intégrer l’isolant. C’est aussi la manière la moins coûteuse et la moins compliquée. Quant aux murs, ils peuvent être isolés de l’extérieur et c’est notamment la plus efficace pour une maison en briques ou en parpaings. Cependant il faut souligner que le prix pour une isolation extérieure est plus élevé. Et l’isolation intérieure peut s’effectuer sur une maison disposant moins de deux étages. Et en fin, n’excluez pas l’isolation des portes et des vitres.